Association Française pour le Production Fourragère

Les Actes des Journées Professionnelles

Les flux de gènes et leur impact sur la structure de la diversité génétique. Le cas des prairies

Auteurs : Ronfort J.

Mots-clefs :

Acte : Génétique et prairies (2005)

Résumé :

Parce qu'ils jouent un rôle majeur dans l'organisation de la diversité génétique à différentes échelles spatiales, les flux de gènes constituent un facteur évolutif majeur, au même titre que la sélection, la dérive génétique ou la mutation. Chez les plantes cultivées, l'importance des flux de gènes est classiquement étudiée comme un facteur d'interaction entre le compartiment cultivé et les formes sauvages qui lui sont apparentées. Dans le cas des prairies et pour les espèces fourragères, s'intéresser aux flux de gènes nécessite d'aborder d'autres niveaux : (i) l'échelle intra-population parce que les peuplements ont une durée de vie plus importante, autorisant des flux géniques entre individus, et (ii) les différentes situations de flux géniques inter-population (cultivé/sauvage mais aussi sauvage /cultivé voire cultivé/cultivé). Dans ce texte, nous présentons différents résultats issus des modèles de génétique des populations, permettant de faire des prédictions sur l'impact des flux de gènes sur la diversité génétique des prairies et des cultures fourragères. Une compilation de résultats issues de l'analyse de populations sauvages ou de zones de contact sauvage/cultivé est ensuite proposée et utilisée pour faire des prédictions sur les flux de gènes et les structures génétiques attendus dans les prairies.

Identifiez-vous pour télécharger l'article


< retour


 
165071 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
25/06/2018