Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Valeur alimentaire du colza fourrager

Paru en 1993 dans Fourrages n°133 (page 97 à 108)

Auteurs : Emile J.C.

Co-auteurs : Giovanni R., Traineau R.

Mots-clefs : valeur alimentaire, digestibilité, fourrage, colza, S-méthylcystéinesulfoxyde, glucosinolates

Résumé :

La valeur énergétique de différentes variétés de colza a été calculée à partir de mesures in vivo avec des moutons standards. Les cultures, installées en été, ont été exploitées à l'automne, en vert pendant 4 semaines et en ensilage. Les variétés utilisées se différenciaient par leur mode de développement, leur type (été ou hiver) et par la teneur de leurs graines en antimétabolites (glucosinolates et S-methylcystéinesulfoxyde : SMCO).
La variété de type été, récoltée du stade montaison au stade floraison, se caractérise par une forte proportion de tiges et une teneur en cellulose importante. Sa valeur énergétique diminue rapidement au cours du temps ; elle est en moyenne de 0,85 UFL. Les variétés de type hiver, récoltées au stade végétatif, sont très feuillues et plus pauvres en cellulose, elle-même très digestible. Leur valeur énergétique, de l'ordre de 0,93 UFL en moyenne des 28 mesures, est constante durant la période expérimentale.
Les variétés récentes n'ont pas eu une valeur énergétique supérieure à celle des autres. La teneur en antimétabolites de la plante ne semble pas avoir eu d'influence sur la valeur des fourrages.

Télécharger l'article


< retour



 
163781 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
25/05/2018