Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Comparaison de la digestion du trèfle blanc et des graminées prairiales chez la vache laitière

Paru en 1993 dans Fourrages n°135 (page 465 à 473)

Auteurs : Peyraud J.L.

Co-auteurs :

Mots-clefs : trèfle blanc, valeur azotée, valeur alimentaire, digestibilité, vache laitière

Résumé :

Pour les ruminants, la valeur azotée réelle d'un fourrage vert doit être estimée par la quantité d'acides aminés (alimentaires et microbiens) entrant dans l'intestin. Elle est relativement stable chez le trèfle blanc (ce qui contribue à sa souplesse d'exploitation) et supérieure de 25% à celle observée avec des graminées. Le déséquilibre entre valeur azotée réelle et matière organique digestible est plus marqué chez le trèfle blanc, et les pertes d'azote sont d'autant plus importantes, bien que les synthèses microbiennes soient un peu plus élevées avec le trèfle, à même teneur en azote. Par ailleurs, le niveau de production modéré des animaux a sans doute accru ces pertes d'azote, qui se retrouve essentiellement dans les urines.

Télécharger l'article


< retour



 
170054 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
16/10/2018