Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Place du maïs et de la prairie dans les systèmes fourragers laitiers. I-L'ensilage de maïs dans le système d'alimentation

Paru en 1997 dans Fourrages n°150 (page 123 à 136)

Auteurs : Chénais F.

Co-auteurs : Kerouanton J., Le Gall A., Legarto J.

Mots-clefs : prairie, système fourrager, maïs, pâturage, production laitière, ingestibilité, ensilage, légumineuse, betterave fourragère, aliment concentré, ration alimentaire, qualité du lait

Résumé :

Depuis 30 ans, la place de l'ensilage de maïs dans l'alimentation des troupeaux laitiers s'est progressivement accrue. Son utilisation est dorénavant beaucoup plus large que la seule alimentation hivernale. Diverses expérimentations permettent de raisonner sa place dans l'alimentation. Peut-il compléter efficacement le pâturage ou les fourrages ensilés ?
L'ensilage de maïs a été comparé à divers régimes hivernaux dans 35 essais et testé en complément du pâturage dans 16 essais. L'ensilage d'herbe est moins bien consommé que l'ensilage de maïs (-2 kg MS/j) mais il permet de produire la même quantité d'un lait moins riche (-2,8 g/kg de TB et -1 g/kg de TP). La ration mixte avec 2/3 de maïs et 1/3 d'ensilage de graminées assure les mêmes ingestion et production. Les rations mixtes à base d'ensilage de légumineuses pénalisent les taux butyreux et protéique. En complément du pâturage, le maïs permet d'améliorer le taux butyreux (+ 1,2 g/kg) mais entraîne une réduction de l'ingestion d'herbe en été et en automne. Deux systèmes fourragers comportant 88 ou 20% de maïs ensilage ont été comparés ; le 1er produit seulement 400 kg de lait/vache/an de plus que le 2e.

Télécharger l'article


< retour



 
170054 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
16/10/2018