Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Intérêts et limites des différents couverts fourragers et pratiques associées vis-à-vis de l'environnement. Analyse bibliographique

Paru en 2001 dans Fourrages n°168 (page 449 à 475)

Auteurs : Thiébaud F.

Co-auteurs : Bornard A., Brau-Nogué C., Cozic P., Véron F.

Mots-clefs : gestion des prairies, élevage extensif, environnement, parcours, prairie permanente, lessivage, maïs, prairie temporaire, culture fourragère, biodiversité, mesure agri-environnementale, avifaune, érosion hydrique, prairie humide

Résumé :

Parmi les mesures agri-environnementales, la PMSEE vise à maintenir les systèmes d'élevage extensifs censés préserver, par leurs pratiques, le potentiel écologique des surfaces en herbe. Le bien-fondé de la mesure repose sur la pertinence environnementale du maintien de ce type de couverts, qu'il est possible d'évaluer à partir de nombreux travaux déjà publiés.
Les principaux couverts fourragers ont été comparés du point de vue de la biodiversité végétale et avifaunistique, de la qualité de l'eau et de la sensibilité à l'érosion. L'étude confirme une hiérarchie de l'intérêt environnemental des différents couverts (maïs, cultures fourragères annuelles, prairies temporaires et artificielles, prairies permanentes, milieux herbacés soumis à des contraintes écologiques fortes), qui se traduit globalement par une croissance de la biodiversité et une diminution des risques de pollution et d'érosion. Cependant, au-delà de ce classement, les pratiques agricoles ont une influence nette ; il est recommandé de les intégrer dans l'appréciation de l'impact environnemental des différents couverts fourragers.

Télécharger l'article


< retour



 
150750 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
12/09/2017