Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Mélanges Céréales - Protéagineux Immatures : quelles espèces choisir, pour quelle place dans la rotation ?

Paru en 2018 dans Fourrages n°233 (page 7 à 14)

Auteurs : Le Tallec G.

Co-auteurs :

Mots-clefs : légumineuse, culture fourragère, mélange fourrager, date de semis, fourrage, aspect économique, céréale immature, espèce fourragère, plante protéagineuse, autonomie, méteil

Résumé :

Aujourd’hui, la demande pour plus d’autonomie fourragère croît fortement chez les polyculteurs-éleveurs. Forte variabilité des prix des correcteurs azotés, rendements aléatoires en maïs ensilage, pression accrue sur les prix de la viande et du lait, les dernières campagnes ont mis à mal certains piliers des systèmes d’élevage traditionnels, poussant les éleveurs à rechercher de nouveaux itinéraires techniques, de nouvelles cultures… mais surtout à viser une plus grande indépendance vis-à-vis d’un environnement jugé fluctuant et peu sécurisant.

En système de polyculture élevage, les associations de céréales et de protéagineux à destination fourragère, encore appelées Mélanges Céréales - Protéagineux Immatures (MCPI), offrent un levier complémentaire pour renforcer l’autonomie alimentaire de l’exploitation et limiter la dépendance aux achats extérieurs. Le choix des composants en fonction du positionnement souhaité de ces associations au sein de la rotation et de la valeur alimentaire recherchée est déterminant pour assurer l’intérêt technico-économique de la culture et la production d’un fourrage de qualité. Les particularités et atouts des divers composants (céréales et légumineuses) sont ici présentés.

Identifiez-vous pour télécharger l'article


< retour



 
172945 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018