Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Trois années d'observations sur le rendement des principales variétés de graminées fourragères

Paru en 1965 dans Fourrages n°24 (page 7 à 47)

Auteurs :

Co-auteurs :

Mots-clefs :

Résumé :

La mise en place d'un réseau expérimentai couvrant un certain nombre de conditions naturelles françaises assez différentes les unes des autres permit de recueillir au cours de trois années complètes un bon nombre de renseignements sur dix-huit variétés de graminées fourragères pluriannuelles. L'objectif poursuivi était d'estimer, en particulier, les services que ces variétés pouvaient rendre de façon complémentaire les unes par rapport aux autres en un lieu donné et en même temps de préciser les limites raisonnables de l'aire d'utilisation de chacune d'elles.
Dans chaque essai, les variétés furent soumises à deux régimes précis d'exploitation (fauche et pâture). L'examen des rendements, intéressant les trois années d'exploitation, conduit à certaines conclusions :
Les Dactyles et les Fétuques élevées ont eu généralement un comportement très supérieur à celui des Fétuques des prés, Fléoles et Ray-grass : ces trois dernières espèces, réagissant plus nettement aux conditions climatiques, voient donc leur champ d'utilisation plus restreint.
Le facteur « précocité» a une incidence directe sur la répartition de la production au c:ours de la saison. Si une variété précoce ne fournit pas les meilleurs tonnages de matière sèche en fin de printemps, contrairement à une variété plus tardive, elle assure toujours une meilleure répartition de la production au cours de l'année et une production estivale généralement plus importante.
Les exploitations de type fauche ont généralement permis de tirer un meilleur parti de la capacité de production de matière sèche des variétés étudiées. Les informations qui donnent un aperçu des ressources fourragères potentielles de différentes régions, devraient permettre d'établir pour ces dernières des programmes de production à condition, toutefois, que le problème de l'utilisation du fourrage ainsi produit soit résolu de façon correcte. 

Télécharger l'article


< retour



 
153750 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
17/11/2017