Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Analyse économique de quelques installations de déshydratation agricole en France

Paru en 1971 dans Fourrages n°48 (page 57 à 84)

Auteurs : Deneux J.P.

Co-auteurs :

Mots-clefs : étude économique, fourrage deshydraté

Résumé :

L'article suivant, extrait d'un travail réalisé par le Service de Documentation de l'A.F.P.F. à la demande du Ministère de l'Agriculture, s'appuie sur des observations réalisées sur quelques-unes des quarante-cinq unités de déshydratation agricoles recensées en 1970.
Comparées aux unités industrielles, celles-ci sont dans l'ensemble de taille relativement petite. L'examen des résultats indique, en particulier, que les charges fixes par tonne produite sont inversement proportionnelles au nombre de tonnes produites et que les charges variables par tonne varient en sens inverse de la capacité de traitement de l'usine.
Parmi les principales causes des difficultés des usines de déshydratation agricole, il faut citer la sous-utilisation des machines due soit à des arrêts par panne mécanique, soit à des défauts d'approvisionnement. A pourcentages d'utilisation égaux de la capacité de traitement, les usines les plus grandes ont les coûts les plus faibles.
Enfin, l'auteur donne un certain nombre de mises en garde aux éventuels futurs déshydrateurs et conclut en évoquant l'avenir de cette méthode qui devrait conduire à un produit venant en complément d'une ration de base constituée de plus en plus d'ensilage, d'herbe ou de mais, pour l'hiver, et d'herbe pâturée pour l'été. 

Télécharger l'article


< retour



 
173434 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018