Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Comparaison de quatre systèmes de pâturage différant par les chargements, les doses de complément énergétique et les niveaux de fumure azotée en fonction de la productivité de l'herbe et de la production laitière sur les pâturages d'Ardennes belges

Paru en 1978 dans Fourrages n°74 (page 19 à 28)

Auteurs : Bienfait J.M.

Co-auteurs : Limbourg P., Van Eenaeme C.

Mots-clefs : étude économique, Belgique, production laitière, système de pâturage, complémentation

Résumé :

Au cours d'un essai de cinq ans (1973 à 1977), quatre systèmes de pâturage en rotation comportant différents chargements (respectivement 3, 4, 4 et 5 vaches/ha) ont été étudiés sur des prairies permanentes situées sur le plateau de Bastogne (± 500 m). L'augmentation du chargement était obtenue soit par l'intensification de la fumure notée, soit par la distribution d'un supplément énergétique, soit en appliquant les deux méthodes simultanément. La productivité de l'herbe fut estimée par les méthodes phytotechniques et par la production de lait. Les résultats montrent que les chargements plus élevés améliorent la productivité de l'herbe grâce à une meilleure exploitation du couvert végétal par le bétail. Le chargement optimum semble devoir être de 4 vaches/ha. L'augmentation du niveau de fumure notée est économiquement la plus rentable pour atteindre cet objectif.
fut estimée par les méthodes phytotechniques et par la production de lait. Les résultats montrent que les chargements plus élevés améliorent la productivité d. l'herb. grâce a une meilleure exploitation du couvert végétal par le bétail. Le chargement optimum semble devoir être de 4 vaches/ha. L'augmentation du niveau de fumure notée est économiquement la plus rentable pour atteindre cet objectif.

Télécharger l'article


< retour



 
170054 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
16/10/2018