Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Influence du rythme d'exploitation et du génotype sur la qualité de la luzerne

Paru en 1978 dans Fourrages n°76 (page 73 à 83)

Auteurs : Genier G.

Co-auteurs : Guy P., Huguet L., Sauvion A., Traineau R.

Mots-clefs : luzerne, rythme de coupe, production laitière, production fourragère, cultivar, irrigation, valeur alimentaire, mode d'exploitation

Résumé :

La qualité et la production de matières nutritives, notamment de protéines, sont très liées au stade de la première coupe et au rythme d'exploitation. Une première coupe au stade bourgeonnement et un temps de repousse de cinq à six semaines paraissent être un bon compromis pour les variétés actuelles de type flamand. Si la variété Europe reste en France (en l'absence de maladie) la plus productive en matière sèche et en matière sèche disgestible, de nouvelles variétés : Magali (dans le Midi)
et Lutèce [au nord du 45" parallèle) sont déjà un peu plus productives en protéines par hectare. Les travaux d'amélioration laissent espérer à court terme des variétés à plus forte teneur et à meilleur rendement en protéines et, à plus long terme, des variétés plus riches en énergie et de meilleure valeur alimentaire.

Télécharger l'article


< retour



 
170054 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
16/10/2018